•  

     Le site sacré reprend ses droits

     

      Uluru, le plus célèbre rocher d'Australie, désormais fermé aux grimpeurs

     

        

    Je vous l'annonçais le 9 juillet dernier

    Uluru, célèbre formation rocheuse au coeur du désert australien, a été définitivement fermé vendredi soir aux grimpeurs, après un afflux de touristes durant toute la journée pour tenter une dernière fois l'ascension de ce rocher considéré comme sacré dans la culture aborigène.

     

    Des touristes font l'ascension du rocher d'Uluru une dernière fois avant son interdiction, le 25 octobre 2019.

     

    Au coucher du soleil, après la descente des derniers touristes, les gardes ont définitivement refermé les portes d'accès au monolithe géant aux teintes rouges. Haut de 348 mètres et également connu sous le nom d'Ayers Rock, il avait été ouvert aux touristes dans les années 1950.

    L'interdiction avait été décidée en 2017 par les propriétaires du site, les aborigènes Anangu, qui vénèrent le lieu depuis des dizaines de milliers d'années. Avant cette décision, des panneaux avaient déjà été installés pour inciter les visiteurs à ne pas entreprendre l'escalade d'Uluru, mais ceux-ci n'y prêtaient pas attention.

     

    Ces derniers mois, une vague de touristes désireux de se retrouver en haut d'Uluru avant l'entrée en vigueur de l'interdiction a déferlé sur le site.

    Vendredi matin, des centaines de personnes ont attendu pendant des heures l'autorisation d'entamer la montée, interdite jusqu'en milieu de matinée en raison de vents violents.

     

    Il faut quand même rappeler que s'attaquer aux pentes d'Uluru n'était pas chose aisée et au moins 35 personnes sont mortes lors de son ascension depuis son ouverture aux touristes. L'été, les températures peuvent y atteindre 45 degrés.

       

     

    Les touristes seront toujours autorisés à visiter le parc national d'Uluru-Kata Tjuta dans lequel ils peuvent se promener ou découvrir le patrimoine indigène.

    C'est ce que j'ai fait en juillet dernier, et ce fut très intéressant !

     

     

         On se sent tout petit...  

     


    6 commentaires
  •  

    KATA TJUTA 

    Australie Centrale

     

        

    Kata Tjuta est un immense groupe de formations rocheuses anciennes, à environ 30 kilomètres d’Uluru dans le Centre Rouge de l’Australie.

          

    AUSTRALIE CENTRALE

     

    AUSTRALIE CENTRALE

     

    Ces deux sites de formations rocheuses sont d'ailleurs les deux attractions incontournables de l'Uluru-Kata Tjuta National Park.

      

    Kata Tjuta

     

    "Kata Tjuta", dans la langue aborigène, signifie "beaucoup de têtes".

    Les 36 dômes de Kata Tjuta s'étendent sur une zone de plus de 20 km. Ils auraient 500 millions d'années.... 

    Le point culminant de ces roches atteint 1.066 m. 

     

    AUSTRALIE CENTRALE

         

    AUSTRALIE CENTRALE

        

    AUSTRALIE CENTRALE

     

    Le Parc National d'Uluru-Kata Tjuta est une terre aborigène gérée conjointement par ses occupants originels, le peuple Anangu, et Parks Australia. Le parc est classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, tant pour ses valeurs naturelles que culturelles.

     

    AUSTRALIE CENTRALE

     Vous nous voyez, Christian et moi ? Lointains et minuscules entre ces deux parois gigantesques ???

     

    AUSTRALIE CENTRALE

     


    11 commentaires
  •  

     

    Australie Centrale

     

    Uluru (ou Ayers Rock)

      

    Le fameux caillou à voir absolument lorsque vous êtes en Australie... Le rêve de beaucoup de touristes !

     

     

    Vue de l'avion

    AUSTRALIE CENTRALE

       

    Voici les caractéristiques de ce rocher :

    - Hauteur de 348 m par rapport au sol (et une altitude de 863 m par rapport au niveau de la mer)

    - Périmètre : 9,4 km

    - Longueur : 2,5 km

      

      

    AUSTRALIE CENTRALE

     

       

    "Uluru" -nom donné par les autochtones- n'a pas de signification particulière ; par contre, on le retrouve pour traduire les mots dans "protection" ou "long sommeil"  

     

    AUSTRALIE CENTRALE

      

    AUSTRALIE CENTRALE

       

    De loin, il est facile de penser que la surface uniforme d'Uluru présente peu de surprises... Mais lorsque nous sommes au pied de ce gigantesque rocher, celui-ci nous dévoile tous ses secrets...

     

    AUSTRALIE CENTRALE

       

    AUSTRALIE CENTRALE

      

    AUSTRALIE CENTRALE

        

    C'est un lieu sacré pour les peuples aborigènes, et à certains endroits, il est vivement recommandé de ne pas faire de photo...

    200.000 visiteurs se rendent chaque année à Uluru.
    40.000 choisissent d'escalader le rocher.
    La marche de 1,6 km qui mène au sommet est particulièrement dangereuse.

    Selon les mythes aborigènes, le chemin qui mène au sommet traverse une piste sacrée.
    Cette “attraction” a fait depuis des années l’objet de nombreux débats houleux et il a été décidé que l'ascension d'Uluru ne sera plus possible. Ainsi, à partir d’Octobre 2019, il sera interdit de monter sur le rocher. D’ici là, vous pouvez encore faire sa montée, mais en bon voyageur, il est important de respecter les croyances locales !

    Amateurs, vous êtes prévenus... Dépêchez-vous si l'aventure vous tente ! Il ne vous reste plus que 3 mois...

     

    AUSTRALIE CENTRALE

     

    Heureusement, l'ascension n'est pas la seule possibilité de découvrir ce rocher ! Il y existe un choix de balades à pied pour chaque personne ; de 1 à 10 km.  

     

    AUSTRALIE CENTRALE

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique